Les roses de Saadi.

J’ai voulu ce matin te rapporter des roses,

mais j’en avais tant pris dans mes ceintures,

alors que les noeuds trop serrés n’ont pu les contenir.

Les noeuds ont éclaté, les roses envolées

dans le vent, à la mer, s’en sont toutes allées;

elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir.

La vague en a paru rouge et comme enflammée.

Ce soir, ma robe encore en est toute embaumée…..

Respires en sur moi l’odorat souvenir.

   (M.Desbordes-Valmore)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

0 Réponses à “”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...
| sac à mots