Oh! comme ces beaux lieux interessent ma vue,

je soupire il est vrai mais je me trouve heureux.

C’est un ravissement une extase inconnue,

qui me fait oublier les soirs malheureux.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitOu vas tu m’égarer douce mélodie?irai-je sur les mots, dans les champs,dans les bois?

suivrai-je les détours d’une rive fleurie?

prés; collines; ruisseaux; tout invite mon choix!

   ( Nicolas-Germain Leonard.)

0 Réponses à “”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...
| sac à mots