• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 5 mars 2010

Archive journalière du 5 mar 2010

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

magnifique tableau.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

j’arrive!!………….

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

une fleur parmi d’autres fleurs.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Oh! comme ces beaux lieux interessent ma vue,

je soupire il est vrai mais je me trouve heureux.

C’est un ravissement une extase inconnue,

qui me fait oublier les soirs malheureux.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitOu vas tu m’égarer douce mélodie?irai-je sur les mots, dans les champs,dans les bois?

suivrai-je les détours d’une rive fleurie?

prés; collines; ruisseaux; tout invite mon choix!

   ( Nicolas-Germain Leonard.)

belle et tendre image.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

pauvre petite fille riche……..

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

surprise pour le pêcheur!!il n’aura pas la sirène!!

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

sirène des mers chaudes.

 dans sirenes 100305043136229917

 maman sirène berçant bébé qui a l’air trés attentif!

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit 

femme papillon sortant d’une fleur.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

poème de François Coppée.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Un rêve de bonheur qui souvent m’accompagne,

  c’est d’avoir un logis donnant sur la campagne,

  prés des toits tout au bout du faubourg prolongé,

  ou je vivrais ainsi qu’un ouvrier rangé.

C’est là me semble-t’il qu’on ferait un bon livre.

En hiver l’horizons des coteaux blancs de givre;

  en été le grand ciel et l’air qui sent le bois;

  et les rares amis qui viendraient quelquefois,

  pour me voir de trés loin,pourraient me reconnaître,

  jouant du flageolet assis à ma fenêtre.

           

123



nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...
| sac à mots