l’humour d’Alfred de Musset.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Vous qui venez ici dans une humble posture de vos flancs alourdis, décharger le fardeau; veuillez quand vous aurez soulagé la nature, épancher dans l’amphore un courant d’onde pur et, sur l’autel fumant, placer le chapiteau, le couvercle arrondi dont l’auguste jointure aux parfums indiscrets doit servir de tombeau.

0 Réponses à “”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...
| sac à mots