l’olivier.

louange de l’olivier par Jean Cocteau.

ton haleine un jour de janvier,ou tirant de grosses bouffées de ta pipe, charmant fumeur.

est ce le train? sont ce les fées; la cendre du jour qui se meurt?

soyons justes:  c’est l’olivier. 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Dans la mythologie; on raconte que c’est la déesse Pallas Athéné qui aurait apporté aux grecs l’olivier et le figuier…..

Les grecs en firent le symbole de la sagesse.Ils vénéraient tant l’olivier, qu’ils en confiaient la culture à des vierges et des hommes purs.

Emblème de fécondité; gloire et paix; les Romains nommaient l’olivier (version latine d’athéné).

Quand Noé envoya la colombe en éclaireur, elle revînt avec une branche d’olivier dans le bec, démontrant ainsi que les eaux avaient baisé.

        Pendant longtemps l’olivier fut utilisé comme fébrifuge ,il remplaçait la quinine quand il y avait des fièvres intermitentes

0 Réponses à “l’olivier.”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




nabil |
Vigne et cheval |
Coups de coeur et Cie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Justina Angebury
| Réservation 2010 - Furet / ...
| sac à mots